BREC'H

  

  

      Brec'h est une commune du Morbihan (56), et voisine de huit autres dont Auray. Elle est limitée à l'est par la rivière du Loc'h qui façonne de ce côté-ci un décor de petite vallée, et au Nord par le ruisseau du Pont-Christ. A l'Ouest, le territoire est composé de nombreuses terres agricoles. La commune comporte plusieurs villages "hameaux" dont le bourg, une zone commerciale à proximité de celui-ci vers Corn er Hoët, Saint Dégan, également Penhoët et Touchignanet plus urbanisés car se situant à proximité d'Auray, d'ailleurs Penhoët par son importance démographique dispose d'une mairie annexe. L'origine du nom Brec'h viendrait de "bré-hec" (sol montagneux en breton), de brec'han (nom d'une tribu bretonne), ou bien plus plausible du gaulois "bracu" (vallée marécageuse), car un marais nommé Kerzo se situe bien au Sud de la commune. Brec'h est peuplée de 6 200 habitants. Ils se nomment les brechois et brechoises. Petite originalité, la commune ne possède pas d'armoiries.

 

entree brec h

 

 

Un peu d'histoire:

 pont romain

      Brec'h a été occupé par les celtes puis par les romains qui y ont tracé la voie de Vannes à Quimper (photo du pont romain à droite, située entre Kerglas et Kerberluet). Les bretons émigrés arrivés dans ce territoire au VIè siècle, ont donné des noms à presque tous les villages. La paroisse de Brec'h est trés ancienne et fut attaquée maintes fois par les normands au IXè et Xè siècles. A la suite de l'érection de la paroisse de Saint Anne d'Auray vers le XIIè, Brec'h perd deux fois de sa superficie au XIIè et en 1865. Sur le plateau de Rostevel au Sud Ouest de la commune, se déroula la bataille d'Auray, et non celle de Brec'h?. Cette bataille opposa Charles de Blois et Jean de Montfort pour la succession du duché de Bretagne (une église Charles de Blois en mémoire du prétendant au duché de Bretagne fut construite en 1930 au Nord d'Auray, non loin de Brec'h). Au XVIIè, la commune faisait partie des relais mentionnés sur la carte des chemins de Saint-Jacques de Compostelle. En août 1795, à proximité du marais de Kerzo, près de mille émigrés royalistes et chouans sont fusillés après l'échec du débarquement de Quiberon suivi d'un jugement expéditif à Auray. Durant la seconde guerre mondiale, un bombardier B-17 fut abattu, le 17 mai 1943, alors qu'il survolait la commune en direction de Lorient.

 

 

Quelques lieux à visiter:

 

L'église Saint André

 

 eglise st andre                  calvaire st andre

 

     L'église dédiée à l'apôtre Saint André date de la fin du XIIè. Elle a subi plusieurs modifications depuis, dont au XIXè au cours de laquelle le clocher fut refait et enfin en 1988 avec la réfection de voûte de la nef. A l'extérieur sur sa droite, la croix du calvaire (photo à droite) est ornée de scènes en relief, celle-ci date du XVIIè. L'église se trouve au bourg de Brec'h.

 

 

Les chapelles

 

La chapelle Saint-Jacques

 chapelle st jacques

     

 

 

 

 

 

     A la sortie Est du bourg en direction du Pont Brec'h se situe la chapelle Saint-Jacques. Elle fut construite en 1464. La chapelle était une halte sur l'une des routes de Bretagne vers Saint-Jacques de Compostelle. Le Tro-Breiz, tour de Bretagne ou pèlerinage des Sept-Saints passait également par ce chemin.

 

 

 

 

 

 

 

La chapelle Notre Dame des Fleurs

 chapelle des fleurs

    

 

     Elle date du XVIIIè, et est située à la sortie Ouest du bourg de Brec'h. Elle est un lieu de pèlerinage très fréquentée au moment du Pardon du Printemps. La chapelle a été restaurée en 1993.

 

 

 

 

 

 

La chapelle Notre Dame de Grâce

 

chapelle notre dame de grace    

 

 

     Edifiée en 1565, elle est de style renaissance. Les portes et les chevronnières sont dotées de nombreuses sculptures dont des personnages et animaux souvent fantastiques. Les grandes fenêtres auraient été aménagées au XVIIIè. En premier plan, vous apercevrez un calvaire de construction plus récente. La chapelle Notre Dame de Grâce se trouve à la limite nord-Ouest de la commune dans le village de Tréavrec.

 

 

 

 

 

La chapelle Saint Goal

 chapelle st goal

    

 

     Elle date du XVIIIè, et se situe au nord de la commune dans le village de Calan à quelques mètres du ruisseau de Pont-Christ. Au sommet, le clocheton porte la date de 1733 (année de la bénédiction de la cloche). Son calvaire en pierre est daté de 1688.

 

 

 

 

 

 

La chapelle Saint Clément

 

chapelle st clement

 

 

 

 

     Elle a été reconstruite en 1874, au village de Kerhouarin.

 

 

 

 

 

 

 

 

La chapelle Notre-Dame de la Route

 

     Son véritable nom est celui de chapelle de Kervalh. Ce nom s'explique par les nombreux arrêts il y a quelques années d'automobilistes qui désiraient y faire brûler un cierge (l'édifice se situe à proximité de la RN165). Cette chapelle moderne d'architecture anguleuse caractéristique de l'après-guerre date de 1963. Elle fut construite à partir de pierres récupérées dans d'anciennes chapelles ruinées de la commune.

 

chapelle notre dame de la route

 

La chapelle Saint-Quirin ou Saint Guérin

 

chapelle st guerin

 

 

 

 

     Elle est située au village de Saint Guérin. Cette bâtisse date de 1676, elle a été construite à l'emplacement d'une ancienne chapelle par les seigneurs de Kerivalan (hameau se situant à proximité). Leurs blasons sont visibles sur le fronton de l'édifice. La chapelle est dédiée à Saint-Quirin ou Saint Guérin que l'on invoquait pour savoir si son enfant allait marcher. A l'intérieur, nous trouvons un retable classique Lavallois, édifié en tuffeau de Loire et en marbre du Maine. Construit sur place et acheminé en pièces détachées, il fut remonté dans le sanctuaire. La chapelle est classée monument historique. Son pardon a lieu le 4ème dimanche de juillet. A droite de celle-ci, se trouve une ruine, peut être celle de l'ancienne chapelle? La chapelle de Saint-Quirin est accompagnée d'une fontaine.

 

 

 

 

 

 

La fontaine de Saint-Quirin ou Saint Guérin

 

     Descendant à droite de la chapelle du même nom, vous devez prendre un petit sentier qui vous amènera à la fontaine, celle-ci est indiquée par un panonceau se situant sur le chemin. Après environ dix minutes de marche, vous trouverez cette fameuse et très jolie fontaine. L'eau de celle-ci avait la réputation d'aider les enfants en retard à marcher. A l'intérieur de la fontaine vous apercevrez une statue de Saint Guérin et de la vierge. A gauche, se situe une plus grande statue de Saint Guérin qui vous observera lors de votre visite. Restaurée en 1890, la fontaine a été reconstruite en 1991 par l'Afpa de Brec'h. Le lieu est très plaisant et très calme, ce qui peut favoriser une certaine méditation pour ceux qui le souhaitent:-).

 

fontaine de st guerin                          statue de st guerin

 

 

La croix Charles de Blois

 

croix de charles de blois                                       

 

     C'est sur les terres de Brec'h ou a eu lieu la bataille d'Auray. Celle-ci se déroula le 29 septembre 1364, et décidait de la succession de la Bretagne entre Jean de Montfort et Charles de Blois. Le combat auquel participait Bertrand Du Guesclin et Olivier De Clisson se termina par la victoire du camp de Jean de Montfort. Pour commémorer cette bataille, une croix fut érigée en 1842, remplaçant une autre plus ancienne dont le socle se trouve sur la droite. Le monument aurait été dressé à l'endroit ou furent enterrés les soldats tombés sans distinction de camp et non réclamés par aucun parent ni ami. La croix est visible dans un petit bosquet sur la rue du Champ des Martyrs, non loin de Rostevel. (Pour en savoir plus sur la guerre de succession de Bretagne, cliquer sur Combat des Trente).

 

 Le Champ des Martyrs et la chapelle Expatoire

 

chapelle expatoire

 

     Après un bond de quelques siècles, et de quelques centaines de mètres du lieu de la bataille relatée ci-dessus,  Brec'h connut un deuxième évènement tragique. Pendant la révolution française, des émigrés royalistes avec l'aide des anglais tentaient de débarquer à Quiberon pour soutenir la lutte des chouans, mais les troupes républicaines du Général Hoche mis en échec cette tentative. La sanction fut terrible, après un jugement expéditif, plus de 700 émigrés et chouans furent fusillés à proximité du marais de Kerzo au mois d'août 1795. En 1828, un mausolée est édifié dans le champ des Martyrs, elle est construite à l'aide d'une souscription nationale. deux inscriptions y sont portées; "Hic Cecide Runt" (ici ils tombèrent), et "In Memoria eterna Erunt Justi" (dans la mémoire éternelle, ils seront justes).

 

 

La Chartreuse

 

la chartreuse

 

     Le bâtiment qui conjugue bien les deux évènements historiques précédents s'intitule la Chartreuse. En bordure du village de Penhoët, l'édifice est située à trois, quatre minutes en voiture du champ des Martyrs. Un premier bâtiment fut construit en 1382 par le duc Jean IV (Jean de Montfort), en mémoire des combattants tombés pendant la guerre de succession de Bretagne. La construction se situe sur le lieu de bataille d'Auray. L'ordre des chartreux fut fondé par Saint Bruno et s'y installe en 1482 pour être chassé en 1791. La chapelle actuelle a été reconstruite vers 1750. c'est en 1814 sous la restauration que les ossements des émigrés fusillés au Champ des Martyrs en 1795 ont été transférés à la Chartreuse. La chartreuse a été reconstruite partiellement après l'incendie de 1968. Aujourd'hui, les bâtiments abritent la communauté des soeurs âgées ou malades des filles de la sagesse. Vous pouvez visiter la Chartreuse de juillet à août, malheureusement ma visite s'est effectuée un peu plus tôt. Bretagnesite.com se doit d'y retourner:-).

 

La suite et la fin de la visite de Brec'h s'effectue sur le même côté Est, du Sud au Nord en suivant le cours du Loc'h...

 

Vue du pont de Tréauray

 

   Le Loc'h forme une jolie et petite vallée le long de la commune longeant également les communes de Saint Anne d'Auray et de Plumergat.

 

treauray

 

 

Le moulin d'Estaing 

moulin d estaing

 

 

 

 

 

     Le moulin d'Estaing existe depuis le XVè, il est situé aujourd'hui près d'une usine de traitement d'eau. Le bâtiment n'est pas visitable, mais vous y découvrirez un très joli moulin (photo à gauche).

 

 

 

 

 

 

 

Saint Dégan

     Saint Dégan est un charmant hameau comportant de nombreux habitats datant du XVIIè et du XVIIIè. Un écomusée y a été ouvert en 1978, et retrace le vie d'autrefois en campagne bretonne (Voir écomusée de Saint Dégan).

 

ecomusee chaumiere

 

Le moulin de Treuroux

 moulin de treuroux

    

 

     Le moulin de Treuroux date du XVIè est situé près du bourg de Brec'h au confluent du ruisseau de Pont-Christ et de la rivière du Loc'h. Après avoir servi de minoterie, il est aujourd'hui spécialisé dans le broyage des céréales destinées au bétail. Le pont avait permis en 1815 le passage des troupes napoléoniennes. Aux abords vous pouvez louer des Canoës Kayaks et profiter des charmes du Loc'h.

 

 

 

 

 

Vue du Loc'h du Pont de Brec'h à la sortie Est du bourg

 

le loc h brec h

 

Voir Sources.